Ma mère, chronique d'un non-amour - Edith Reffet Agrandir l'image

Ma mère, chronique d'un non-amour - Edith Reffet

978-29-17141-85-4

Neuf

Roman autobiographique

216 pages

16 x 10 cm

ISBN : 978-29-17141-85-4

Éditions Parole

Collection main de femme

Plus de détails

0,00 € TTC

En savoir plus

« Quand je t’ai retrouvée, morte, j’aurais dû te cracher à la figure », écrit l’auteur en parlant à sa mère. Comme l’a écrit Élisabeth Badinter, l’amour maternel n’est en rien naturel. Pour Édith Reffet, l’auteur de Ma mère, il n’est pas au rendez-vous. Dans ce récit, elle raconte son enfance et ses relations avec une mère, institutrice, qui commence par l’abandonner alors qu’elle n’a qu’un jour. C’est en ayant le courage de la fuir dès qu’elle a 20 ans qu’elle évitera d’être détruite par la diabolique énergie négative d’une mère qui finira par la déshériter après l’avoir déclarée morte à l’hôpital. Ce texte noir, qui fait penser à Vipère au poing d’Hervé Bazin, est servi de façon lumineuse et passionnante par la belle plume de l’auteur.


L’AUTEURE : 

Édith Reffet est née à Chambéry en 1923. Ses deux passions – transmettre et écrire – nous ont laissé une vie d’institutrice et de nombreux écrits accumulés jusqu’à sa mort en 2008. Après Le Bout du Monde, nos plus belles années, qui retrace les 20 ans de l’auteur et Lit 54, retour de l’enfer, témoignage de ses 40 ans, Ma mère, ouvrage écrit à la soixantaine, enrichit l’œuvre d’Édith Reffet publiée dans la collection main de femme. Comme précédemment, la clarté de l’écriture de l’auteur est à la hauteur de la clarté de son regard sur la vie.


Du même auteure aux éditions Parole :

Le Bout du Monde, nos plus belles années © 2010 - 2e édition : janvier 2014

Lit 54, retour de l’enfer - octobre 2011